Parlez-vous « client » ?

Client à l'international et langues étrangères

Talk

 

Sans parler de la mondialisation ni de l’adaptabilité croissante des offres, savez-vous pourquoi il est impératif de parler la langue des clients lorsque l’on vend à l’export ?

1to1PROGRESS vous dit tout

En effet, l’adage « le client est roi » est aussi valable pour les langues étrangères. S’adapter à son client, ici en termes de langage, est rapidement devenu une nécessité.
Premièrement, sachez qu’une personne sera toujours ravie de vous voir faire des efforts et parler dans sa langue maternelle. Cependant, ce n’est pas qu’une notion de plaisir, loin de là.

  • Vous instaurerez un climat de confiance

En utilisant sa langue maternelle, le client sera plus rapidement en confiance avec vous. Il n’aura pas l’impression d’avoir manqué quelques informations pouvant lui causer du tort : au contraire, il vous comprendra mieux et sera plus enclin de croire en votre transparence.

  • Vous ferez parler votre client

Dans l’utilisation d’une langue étrangère, il est très courant de voir une personne préférer se taire plutôt que de risquer de dire une bêtise. Bien que dommage, c’est un réflexe humain. A l’inverse, si vous parlez la langue de votre interlocuteur, vous avez toutes les chances de le mettre à l’aise et donc de l’amener à parler d’avantage. Votre client sera plus susceptible de se confier à vous dans sa langue natale.
N’oubliez pas : la force d’un commercial réside dans sa capacité à faire parler son client.

  • Vous maîtriserez l’implicite

C’est à travers la langue que l’on appréhende une culture, et à travers la culture que l’on renforce la communication. La culture, c’est ce qui vous permet de comprendre une personne au-delà des mots. Maîtriser la langue maternelle d’un client vous offre la possibilité de comprendre les subtilités de son langage dans son ensemble :

  • l’implicite des mots,
  • le langage du corps,
  • le rapport à la hiérarchie,
  • le respect des protocoles, 
  • l’humour,
  • l’importance de la politesse, etc.

Prouver votre professionnalisme, renforcer les relations avec les clients, participer à la croissance du chiffre d’affaires à l’export, etc. Il existe de multiples raisons de vous mettre à la pratique de la langue de vos clients.
Vous trouvez cela abstrait ? Je vous invite à poursuivre votre lecture, nous avons fait quelques recherches...

Laissons parler les chiffres

D’après la Commission Européenne, 73% des entreprises ayant adopté une stratégie de gestion des langues ont vu leur chiffre d’affaires augmenter de 16%.

C’est une étude du CEREQ  qui nous indique qu’une PME multilingue enregistre près de 44% de vente à l’export de plus qu’une PME monolingue.

Selon la récente revue de Harvard Business, 72% des utilisateurs du web ne visitent que des pages rédigées dans leur langue maternelle. Dans cette même étude, on apprend que 50% des utilisateurs sont prêts à payer plus cher pour disposer des informations dans leur langue maternelle.

Enfin, pour corroborer ces propos, je cède la parole à Willy Brandt, célèbre chancelier allemand du 20è siècle : « If I’m selling to you, I speak your language. If I’m buying, dann müssen Sie Deutsch sprechen ».

 

Lucie Jacob, Consultante Formation
1to1PROGRESS

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *